• RBO

26 Septembre - PRESSIGNY-LES-PINS

33 marcheurs présents ce jeudi pour la randonnée organisée par Hélène et Patrick, proposant 2 circuits au choix 8,3 et 11,8 km, avec un parcours commun d’environ 8 km.

12 marcheurs sur le 11,8 km, et 21 sur le 8,3 km.

Le petit parcours permettra à ce groupe de faire une visite libre du parc du Château de la Valette. Merci à Cécile pour cette démarche.

Départ par la D 817 jusqu’à la Croix Sainte Julie, longeant l’aile gauche du Château avec un aperçu de sa décoration. Tourne à droite, vue sur le Parc, son Château et ses dépendances, sans oublier les chèvres. Direction la Croix St Etienne donnée par E Valette en 1855 impressionnante par ses dimensions, puis les Chevriers avec sa haie de mûres bien mures faisant la joie des gourmands « Alors Michel ça pique et ça tache les mains !!! », pour Alain ça semble plus facile.

Le Groupe continue à l’ombre entre Les Terres Proches de la Grosse Motte et Les Terres de la Ferme du Chevrier, puis le Bois de la Brosse et le Nid à cane, pour la pause bistrot. Tenant compte du rythme de chacun, le groupe des 12 repartira en premier et prendra suffisamment d’avance sur le second groupe.

Passant par la Ferrerie, coupant le chemin de La Vallonnière, puis longeant le Marais du Petit Moulin au milieu du maïs, tout le monde se rapproche du point de séparation.

Pour le grand parcours, longeant le Vernisson à sec, direction le Petit Moulin, les Tailles, le Grand Closeau, les Cours, et retour au village.

Pour le petit parcours direction le village, après la petite pause de Joël le groupe rejoint l’entrée du Château pour prendre connaissance de son histoire et visiter le site.

Le Château de La Valette à été construit en 1864 par Marie Joseph le Bouëdec dont le monogramme JB figure à la grille en fer forgé. Le Château est occupé à partir de 1893 par le Vicomte et la Vicomtesse Albert Isle de Beaucheine. Le Vicomte décède en 1895, et la Comtesse n’ayant pas d’enfant lègue son Château à un ami M. Grandjean qui y vit jusqu’en 1932.

Laissé à l’abandon, après la guerre civile d’Espagne (1936-1939) le Château est acheté par les républicains Espagnols et sert dès 1936 à accueillir des émigrés politiques Espagnols, ensuite il est repris par les Franquistes. De 1970 à 1986 c’est un collège puis un centre culturel espagnol. Délaissé il est vendu à la commune en 2002. Les divers projets aboutissent début 2015 par la construction d’un parc résidentiel de loisirs. Dans la perspective d’un festival urbain, le Château est entièrement repeint par l’artiste Espagnol Okuda San Miguel.

Merci à Hélène et Patrick pour cette belle balade par un temps clément.



2004-2018 © Les randonneurs du bord de l'Ouanne - Tous droits réservés 

LogoFFRP+baseline vectorise_LOIRET 2013